Revue semestrielle d’Etudes, de Législation, de Jurisprudence et de Pratique Professionnelle en Droit des affaires & en Droit Communautaire
 
Accueil du site > N° Spécial - Nov-Déc 2011 > Editorial : « L’OHADA en MARCHE »

Editorial : « L’OHADA en MARCHE »


par

Dr. Félix ONANA ETOUNDI
Directeur Général de l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA)

« On l’attendait tant, la Revue de l’ERSUMA est là, elle vous apportera de précieuses et rares recettes »

PNG - 129.9 ko
Dr. Félix ONANA ETOUNDI
Directeur Général de l’ERSUMA

Depuis l’adoption du Traité de Québec portant révision du Traité de Saint Louis, l’OHADA est entrée dans une phase d’intenses changements tant institutionnels que normatifs.

En effet, après une décennie d’application, les Actes uniformes relatifs aux Sûretés et Droit commercial Général ont été révisés tandis qu’un autre relatif aux Sociétés Coopératives a vu le jour. Quant aux changements institutionnels, outre la fin des Arrangements de N’djamena qui ont gouverné pendant plus d’une décennie la désignation des Responsables des Institutions de l’OHADA sur la base de critères essentiellement politiques , les compétences desdites Institutions ont été également réadaptées pour tenir compte des exigences nouvelles de l’OHADA . Dans ce registre s’inscrit l’article 41 du Traité de Québec qui fait passer l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) du statut d’Ecole de Formation continue des Magistrats et Auxiliaires de Justice à celui d’Etablissement de Formation, de Perfectionnement et de Recherche en Droit des Affaires et en Droit Communautaire.

Loin d’être cosmétique, cette mutation appelle une profonde redéfinition des activités de l’ERSUMA, celle-ci étant appelée à devenir le centre d’expression par excellence de l’intelligentsia africaine en droit OHADA, et une tribune privilégiée des préoccupations des Praticiens de ce Droit. Il en découle que l’ERSUMA doit être la vitrine de l’actualité institutionnelle, jurisprudentielle et intellectuelle de l’Organisation. La réalisation de cet objectif appelle naturellement la création d’un outil de communication dont la maxime de la ligne éditoriale repose sur trois notions : simplicité, rigueur et dynamisme.

Par simplicité, il faut entendre la clarté du discours qui permet d’atteindre un plus large public cible et par ricochet une meilleure diffusion des idées.

La rigueur renvoie au contrôle de la scientificité des analyses développées afin que la Revue de l’ERSUMA s’installe au sommet de la pyramide des publications juridiques.

Enfin, le dynamisme est le gage de l’ouverture au débat, de l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et de l’innovation permettant de rafraichir la recherche sur le droit harmonisé des affaires dans l’espace OHADA.

Chacune des trois notions qui précèdent, se retrouve dans cette nouvelle revue que l’ERSUMA a décidée de lancer. A travers le nom « Revue de l’ERSUMA – Droit des Affaires et Pratiques Professionnelles », l’Ecole a voulu une dénomination aisée à retenir mais originale en raison de l’association des pratiques professionnelles. Il ne s’agit pas seulement d’un nom à vocation marketing, mais d’une appellation qui traduit également l’ambivalence universitaire et praticienne de la revue. La notoriété des membres du Conseil scientifique et du Comité de rédaction assure la bonne qualité des textes publiés.

Enfin, le cosmopolitisme et la pluridisciplinarité des membres de l’équipe de la revue est une autre singularité qui permet de multiplier les horizons d’analyse afin d’avoir une vue exhaustive des problématiques relatives au Droit uniforme de la zone OHADA.

Le succès de la Revue de l’ERSUMA étant celui de l’OHADA toute entière, le Secrétariat Permanent et la CCJA en sont les principaux partenaires ce d’autant plus qu’ils ont apporté leur total soutien à cette initiative. La cohésion des institutions de l’OHADA pour le lancement de cette Revue est le témoin de leur volonté commune d’en faire une publication pérenne contribuant à inscrire l’œuvre des Pères fondateurs dans la postérité. C’est d’ailleurs l’occasion d’évoquer la mémoire de Martin Kirsch, décédé le 16 avril dernier, tout comme celle de Michel AKUETE AKUE, artisan inlassable de la promotion du droit OHADA brutalement arraché à la vie le 05 septembre 2011.

Enfin, en guise de message outre tombe, nous leur demandons de dire au Président Keba Mbaye que conformément à leur vœu commun, l’OHADA est en marche !

Porto-Novo, le 21 novembre 2011

Dr. Félix ONANA ETOUNDI


Version imprimable de cet article Version imprimable


Pour citer l'article :

Dr. Félix ONANA ETOUNDI, « Editorial : « L’OHADA en MARCHE » », Revue de l’ERSUMA :: Droit des affaires - Pratique ProfessionnelleN° Spécial - Nov-Déc 2011.

URL: http://revue.ersuma.org/numero-special-novembre-decembre/Editorial-L-OHADA-en-MARCHE


Commenter cet article

 
Télécharger le fichier intégral PDF :
© 2011-2017 Tous droits réservés
Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA)

Contacter le Webmaster | Suivre ce site Suivre la vie du site
Table générale | |  
Réalisé sur financement de l'Union Européenne avec l'appui institutionnel de l'UEMOA